Le pèlerinage à La Mecque,
un pilier de l’Islam

 

Fête du Sacrifice : Aïd al Adha ou Aïd el Kébir

Tout musulman qui en a les moyens doit se rendre au moins une fois dans sa vie à La Mecque.
Ce pèlerinage se fait pendant Dhu al-Hijja (le mois du pèlerinage)
Il commence le 7ème jour du mois par un grand sermon de l’Imam de La Mecque. Le croyant, après avoir fait les ablutions rituelles et revêtu l’habit traditionnel blanc, récite des prières exprimant sa soumission à Dieu.


Ensuite il se rend près de la Ka’ba, le temple cubique qui se trouve au centre du sanctuaire. Il en fait sept fois le tour tout en récitant des prières de repentir et des demandes de protection de la part de Dieu.


Le pèlerin part ensuite pour parcourir sept fois le trajet entre Safa et Marwa, commémorant ainsi la fuite d’Agar et les pleurs d’Ismaël, tous deux renvoyés par Abraham, à la demande de Sara.


Le 9ème jour du mois, le pèlerin se rend dans la plaine d’Arafa, à une vingtaine de kilomètres de La Mecque, où, se tenant debout devant Dieu, il demande et obtient le pardon de ses fautes.


Le 10ème jour, c’est l’Aïd el Kébîr, le jour de la grande fête.
Au retour d’Arafa, le pèlerin accomplit deux rites dans la vallée de Minâ :
- il lance des cailloux sur des stèles symbolisant le démon : désormais il n’a plus rien à craindre de lui ;( On dit qu'Abraham avait jété des pierres sur le demon qui voulait l'empêcher d'obeïr à Dieu)
- il sacrifie le mouton pour commémorer le sacrifice par Abraham de son fils Ismaël (et pas son fils Isaac comme dans la Bible).
La viande est distribuée aux pauvres. Ce jour-là des avions chargés de viande de mouton s’envolent vers des populations pauvres de certains pays musulmans.


Le pèlerin revient ensuite à La Mecque et tourne sept fois autour de la Ka’ba marquant ainsi la fin du pèlerinage.
Le pèlerinage à La Mecque est l’occasion d’un profond renouveau dans la vie spirituelle du musulman qui y participe.

Il y vit une expérience de pardon de la part du Dieu miséricordieux et s’enracine plus encore dans le fondement de sa foi : l’unicité de Dieu.

Il fait aussi l’expérience de la communauté musulmane, l’Umma, composée de croyants de tout pays et de toute condition sociale.

Lorsqu’il revient chez lui, il est considéré comme un homme purifié, ayant vécu une expérience de rencontre avec Dieu.

Il ajoute aussi à son nom le titre de Hajj (Pèlerin).

(Texte te photos pris sur le site Lavigerie.org M.Afr. Belgique)

Voir aussi :
l’Aïd el Kébîr
Ramadan
La lune, le calendrier et les fêtes Musulmanes
* L'ISLAM et ses COURANTS (du groupe rencontre Belgique)
* Au sujet du Le FOULARD islamique (du groupe rencontre Belgique)

Fin du Ramadan Fête de l'Aïd El Fitr

 


Pilgrimage to Mecca
One of the Pillars of Islam

Holy Day of the Sacrifice: Aïd al Adha or Aïd el Kébir

Every Muslim who has the means should go at least once in his life to Mecca.
This pilgrimage is done during Dhu al-Hijja (the month of pilgrimage),

It begins on the 7th day of the month with the Great Sermon of the Imam of Mecca. The believer, after making ritual ablutions and donning traditional white robes recites the prayers of submission to God.

He then goes to the Ka'ba, the cube-shaped temple at the centre of the sanctuary. He circles it seven times while reciting the prayers of repentance and makes petitions for the protection of God.

The pilgrim then goes to make the journey between Safa and Marwa seven times, thus commemorating the flight of Hagar and the tears of Ishmael, both sent away by Abraham at Sarah's request.

On the 9th day of the month the pilgrim goes to the Plain of Arafa, about twenty kilometres from Mecca, where standing upright before God, he asks and obtains pardon for his faults.

On the 10th day, it is Aïd el Kabîr, the day of the great festival.
Returning from Arafa, the pilgrim accomplishes two rites in the Valley of Minâ:
- He throws stones at the ancient stone pillars symbolising the Devil: from now on he has no fear of him. (It is said that Abraham threw stones at the Devil who sought to prevent him from obeying God.)
- He sacrifices a sheep to commemorate the sacrifice of Abraham of his son Ishmael (and not his son Isaac, as in the Bible).
The meat is distributed to the poor. On that day planeloads of mutton take off for poor people in certain Muslim countries.

The pilgrim then returns to Mecca and circles the Ka'ba seven times thus marking the end of the pilgrimage.
The pilgrimage to Mecca is a time of deep renewal in the spiritual life of the Muslim who takes part in it.

He experiences pardon from a Merciful God, sinking ever-deeper roots into the foundation of his faith: the oneness of God.
He also has the experience of the Muslim community, the Umma, consisting of believers from every country and every social class.

When he returns home, he is considered a man purified, having lived an experience of meeting with God.
Furthermore, he adds to his name the title of Hajj (Pilgrim).

To see also: Voir aussi :
Aïd el Kabîr
Ramadan
* Fin du Ramadan Fête de l'Aïd El Fitr
* The Moon, the Calendar of Muslim Feasts.
* ISLAM and its MOVEMENTS