DIOCESE DE LAGHOUAT - GHARDAIA .
BILLET MENSUEL. Août 2007


Sur le marché de Ghardaïa

Campement au Hoggar

Bien chers sœurs, frères et amis.

Dans le billet de juillet, je vous faisais part d’inquiétudes concernant notre précarité, suite à des dispositions relatives à l’exercice du culte non musulman. Cette fois-ci elles  viennent plutôt " du dedans ", et concernent plus largement l’ensemble de l’Eglise catholique. Elles ont déjà été assez largement exprimées  par des personnes qui regardent vers notre Eglise avec attention et intérêt. Deux documents émanant, l’un du Saint Père lui-même et l’autre de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, ont provoqué un questionnement de fond  chez un  bon nombre de Pasteurs et de chrétiens, comme si nous revenions à la " case départ " avant Vatican II !

 Je ne veux pas nier la nécessité de mettre un peu d’harmonie dans la " Maison - Eglise " catholique, ni l’urgence de trouver des voies pour permettre à tout chrétien de s’y sentir chez soi. Mais ce n’est pas en se repliant sur la complexité de rituels, en affirmant sa " bonne raison " de se voir comme la seule et authentique héritière du Christ que notre Eglise répondra le mieux à l’urgence de sa mission dans cet aujourd’hui qui est le nôtre.
Dans tout cela, quelle image d'elle-même projette-t-elle sur le grand écran du Monde ? Que d’énergies précieuses dépensées sur des questions de rite ou de préséance ! Tous ces débats ne paraissent-ils pas bien éloignés de l’Evangile et des questions cruciales posées aujourd’hui à notre Humanité ? Le Royaume n’est pas automatiquement acquis à qui répète " Seigneur, Seigneur ! ", fût-ce en latin, ni à ceux qui se battent pour la première place, mais à ceux qui recherchent la volonté de Dieu. Quelle est-elle pour nous aujourd’hui ? Là est la vraie question.

N’y a-t-il pas sur notre Terre des questions plus cruciales et plus vitales sur lesquelles il est urgent de déployer nos forces ? Des innocents meurent au Darfour, des enfants soldats continuent de se battre au Congo, les inégalités entre pauvres et riches ne cessent de s’accroître, la Planète perd le nord et change de climat, les grands de ce monde continuent leur bras de fer à coups de dissuasion nucléaire. La triste litanie pourrait hélas se prolonger sans qu’il soit besoin de fatiguer nos neurones. Il suffit d’ouvrir le journal,  la télé, la radio… ou simplement d’ouvrir les yeux autour de nous ! Pendant que l’on se querelle sur l’usage du latin ou sur la première place, des hommes et des femmes au nom de l’Evangile ou simplement en fidélité à leur foi d’hommes et de femmes, retroussent leurs manches, bravent les balles et les injustices, soignent les blessés, accueillent les migrants, nourrissent les affamés, visitent les prisonniers, oeuvrent pour une terre plus humaine et abattent les murs d’incompréhension érigés entre nations et religions. Ceux-là ne font pas la une des journaux. Qui sont les authentiques héritiers du Royaume de Dieu ?

St Jean Chrysostome, l’un des plus beaux fleurons de la Tradition chrétienne, écrivait déjà au 5ème siècle : " Veux-tu honorer le corps du Christ ? Ne commence pas par le mépriser quand il est nu. Ne l’honore pas ici par des étoffes de soie pour le négliger dehors où il souffre du froid et de la nudité. Car celui qui a dit : " Ceci est mon corps, est le même qui a dit : vous m’avez vu affamé, et vous ne m’avez pas nourri… Tu fabriques une coupe d’or et tu ne donnes pas une coupe d’eau. En ornant sa maison, veille à ne pas mépriser ton frère affligé : car ce temple-ci est plus précieux que celui-là… "


+ Claude, votre frère évêque.


Nouvelles… pour rester proches

Sr Anne-Christine a perdu sa sœur aînée Marie Paule, qui a été inhumée à Paris le 31 juillet. Les Sœurs de Paris ont préparé la cérémonie et y ont participé, Anne Christine ne pouvant s’y rendre. Nous l’accompagnons de notre prière et de notre fraternelle amitié.

*La session d’arabe à Ghardaia s’est bien terminée, la chaleur de l’amitié a rendu
 plus supportable celle qui sévissait à l’extérieur. Tous les participants sont satisfaits de leurs acquisitions linguistiques  !

* Notre évêque Claude, accompagné de Daniel Archambaud, futur " curé " de Tamanrasset, sont allés rendre visite à Jean Michel et Maëlys Jamet. Leurs bras se sont ouverts au petit Aloïs qui s’est laissé prendre sans pleurs ni murmures ! Daniel nous rejoindra en Octobre, mais le trio Jamet a hâte de retrouver Tamanrasset. Ce sera pour la mi-août. Jean, le volontaire-gardien de la maison de Béthanie a bien préparé les lieux pour les accueillir. Aloïs sera baptisé ce dimanche 12 août. Et assez vite ses parents se mettront en route vers Tamanrasset où ils se savent attendus, cette fois-ci à 3… Aloïs ayant obtenu son visa, mais pas encore son contrat avec la DCC. Patience !

*  Claude a également pu faire une visite au Siège du Secours Catholique à Paris et rencontrer André Levéné, Secrétaire Général, en vue d’un éventuel partenariat.

* Emmanuel Auphan est parti retrouver ses enfants en France pour un bref temps de congé. Marie Christine, notre attentive secrétaire est à Alger pour un temps de congés bien mérités. A tous ceux et celles qui sont en vacances en Algérie ou sous d'autres cieux, bon repos !

*  Plusieurs membres de notre diocèse ont participé ou sont en train de participer à des activités ou rencontres organisées par d'autres diocèses : Anne Marie Soulard accueille les nombreux pèlerins du mois d'Août à  Notre Dame d'Afrique, Silvano et Xavier étaient à la rencontre des Focolare à Tlemcen fin juillet, Anastasie et  Silvano participent ces jours ci à "l'Université d'été" à Alger, Apolline ,elle est dans le diocèse d'Oran pour la rencontre "Taizé à Tlemcen" . Puissent toutes ces activités être source de communion entre nos quatre diocèses d'Algérie.

* La communauté des Pères Blancs de Ouargla est enfin (ou presque) dans ses nouveaux murs.

*  Une autre bonne nouvelle : Anselme Tarpaga, qui a fait deux ans de stage à la communauté des Pères de Ghardaia, va faire son serment d’engagements missionnaire à Nairobi le 24 août, et être ordonné diacre le lendemain à Nairobi (Kenya). Il devrait donc être ordonné prêtre en été 2008. Espérons qu’il nous reviendra, il est très attendu et désiré.
 

* Calendrier de notre évêque.
Il était de retour à Alger le 7 août, puis à Ghardaia le 9. Il y accueillera pour quelques jours le P.Lalanne, nouvel évêque de son diocèse d’origine (Manche, France), et le P.Michel Dubost, évêque d’Evry (France).
Son programme est de rester sagement à Ghardaia, avec, bien sûr quelques incursions dans les oasis voisines. In shâ Allah
!

*  * *  * * *

Pour plus :

http://amisdiocesesahara.free.fr/index.html

et aussi

à parcourir sur le site ADS, la petite promenade de l'été 2007 , sur le thème,

" la Normandie & le Sahara"


Eucharistie à El Goléa, avec Mgr Michel Santier, évêque de Luçon,
à gauche, le Père René Leclerc