DIOCESE DE LAGHOUAT - GHARDAIA .
BILLET MENSUEL. AVRIL 2006

 



Bien chers sœurs, frères et amis.

Il y a quelques semaines, les journaux avaient annoncé une ordonnance " fixant les conditions et les règles de l’exercice des cultes autres que musulmans ". Signée par le Président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika. Elle est parue au Journal Officiel du 1er mars 2006.

Il est normal que l’Etat légifère dans ce domaine, l’ayant déjà fait pour le culte musulman. Nous n’avons pas, comme chrétiens à revendiquer quelque privilège que ce soit. Nous n’avons pas le statut de protégés, mais de citoyens comme les autres, que nous soyons étrangers ou nationaux. L’ordonnance précise que " L’Etat garantit le libre exercice du culte… et également la tolérance et le respect entre différentes religions ".

Depuis longtemps déjà, mais encore plus durant ces années " noires " vécues par l’Algérie, nous avons appris à respecter ce pays, à l’aimer comme on doit aimer toute patrie, et à nous en rendre solidaires, quelle que soit notre nationalité.

Nous continuerons de bannir tout " moyen de séduction " qui tendrait à détourner un musulman de sa foi, et tout ce qui pourrait porter atteinte à la foi de l’autre, fidèles à ce que Vatican II a affirmé de l’Islam et des autres religions. Les nombreux messages laissés par notre regretté Jean Paul II et les déclarations de notre Pape Benoît XVI à ce sujet nous honorent et nous tracent la route.

Nous continuerons de vivre dans le respect mutuel de nos différences, reçues comme un don mystérieux de Dieu. Au fil des années, des ponts de fraternité et de solidarité se sont créés entre musulmans et chrétiens, des amitiés profondes se sont affermies, dans les bons et les mauvais moments. Ils sont une lumière pour notre monde.

Jésus nous apprend que l’Amour, que ce soit celui de Dieu ou du prochain, ne s’impose jamais par la contrainte. Cela demeure toujours vrai même si ses disciples ont eu des comportements différents et regrettables au cours de l’histoire.

Nous continuerons à nous attacher au respect des consciences, sans pour autant nous dérober, par fidélité à la nôtre, devant ceux et celles qui nous demandent de rendre compte de notre Espérance, avec le respect et la courtoisie qui doivent être le propre de tout croyant.

Nous continuerons à nous refuser toute utilisation de nos activités caritatives à d’autres fins que celle de servir la personne humaine. Ce serait pervertir le sens même de la parole de Jésus " Quand tu fais l’aumône, que ta main droite ignore ce que fait ta main gauche ". Ce serait nier la gratuité même de l’Amour de Dieu pour tout être humain.
Nous savons que cette ordonnance pourrait aussi être sujette à des interprétations erronées ou des suspicions non fondées. Nous en acceptons le risque c’est celui de tout croyant et de toute personne devant la justice humaine, tout en regrettant qu’elle soit accompagnée de dispositions pénales.

Que Dieu nous aide à vivre au cœur de ce monde le sommet de notre vocation chrétienne : celui de l’amour fraternel. C’est là le culte en esprit et en vérité que nous sommes plus que jamais appelés à vivre. " Je crois à la puissance révolutionnaire de l’amour fraternel " aimait dire le Cardinal Duval. Célébrant le dixième anniversaire de sa mort et de celle de nos frères moines, nous ferons tout pour ne pas trahir leur mémoire.




+ Claude, votre frère évêque.


Nouvelles… pour rester proches


* La Pte Sœur Marie Jo, de Tamanrasset, a dû quitter sa fraternité pour des raisons de santé.
A Tam. Egalement, le Fr. Alain est parti pour un temps de soins et de congés en France.

* Le fr. Bernard a dû quitter de nouveau Beni Abbès pour quelques semaines auprès de sa maman malade : c’est une attention qu’il lui porte régulièrement et nous le soutenons dans cet affectueux souci. Il pense revenir assez prochainement.

* Le pèlerinage de la " nouvelle génération " à l’Assekrem semble faire des jaloux… bon signe, n’est-ce pas ? Nous verrons s’il est possible de renouveler l’expérience et d’en élargir la participation. Toute suggestion à ce sujet sera la bienvenue. Un grand merci à Sr Martine et au Fr. Ventura pour leur bonne " guidance " et leur bonne conduite !

* La Maison Diocésaine de Ghardaia a eu de nombreux passages et séjours ces derniers temps. Cela met la communauté accueillante à l’épreuve ! Nous verrons comment alléger cette charge pour qu’elle puisse garder les autres activités dans lesquelles elle est engagée.

* Sr Martine, des " SAB " (Sœurs de l’Annonciation de Bobo Dioulasso, au Burkina Faso) est venue passer quelques jours dans le Diocèse. Nous espérons une collaboration future avec cette famille spirituelle. L’appel a été entendu, et nous gardons bon espoir pour l’avenir.

* Nous venons d’accueillir Marthe Lefèvre, jadis enseignante à Laghouat. Elle vient passer quelques semaines dans le Diocèse en vue d’un engagement futur plus durable.

* Gérard Chanron, en mission dans le Sud, vient d’arriver à Ghardaïa. Il retrouve avec plaisir lieux et amis… le temps de fêter son anniversaire !

* La Responsable Générale et la Provinciale d’Italie (Sr Theresiamma et Sr Francesca) des Srs de l’Immaculata, congrégation de la même famille spirituelle que les PIME, arrivent pour quelques jours afin de voir une éventuelle participation à notre vie diocésaine. Elles seront accueillies par les Petites Sœurs de St François, de Ouargla, qui elles-mêmes viennent d’accueillir Pte Sr Annie, leur Assistante Générale.

* Enzo et Franca semblent bien s’habituer à Touggourt, où ils vont demeurer jusqu’au 24. Des contacts prometteurs sont pris en vue de leur activité future.

* Sr Marie Josée, Provinciale des Srs Maristes d’Adrar, a passé quelques jours dans cette communauté, un vent de sable lui a même permis de prolonger sa visite !

* Notre évêque Claude est allé participer à la réunion annuelle de l’USMDA. Ce fut l’occasion d’une bonne rencontre entre Responsables des Congrégations, Instituts et Evêques d’Algérie. Ils ont surtout partagé et réfléchi sur le sens de notre vie eucharistique.

* Nous allons avoir un centenaire ! Le P. Caudrelier, retiré dans le Var, est le seul prêtre diocésain du Sahara ! Il va souffler ses 100 bougies le 28 avril ! Beaucoup de ses anciens élèves d’Adrar, où il a passé de nombreuses années, gardent un excellent souvenir de ce maître hors pair, et demandent son adresse que voici :

P. Caudrelier. Résidence des Charmettes. 285, Corniche du Cros. Apt.14
Le Busc sur Mer. 83140 Six Fours la Plage.


* Béatrice De Meester est repartie pour la Belgique, après 3 mois de travail parmi nous auprès de différentes Associations (formation de moniteurs et de monitrices). Espérons que nous la reverrons parmi nous.

* Enfin, nous espérons que vous pourrez avoir pour Pâques la prochaine Lettre du Diocèse !

Principales fêtes chrétiennes & musulmanes 2006