DIOCESE DE LAGHOUAT - GHARDAIA .
BILLET MENSUEL. Avril 2007

VŒUX DE PAQUES

En ces jours où nous célébrons la victoire de la Vie sur toute mort,
L’irruption de la Lumière dans des nuits sans étoiles,
Le Chemin frayé sous des pas hésitants,
Jésus délivré du tombeau,
Je prie pour qu’Il te soit Vie, Lumière et Chemin,
Et pour que cette Espérance qui t’anime soit contagion autour de toi.
Belles et joyeuses fêtes de Pâques !

                                                                                                                 + Mgr Rault
..

..
Le Passage de la Croix à la Résurrection

Bien chers sœurs, frères et amis.

    Voici quelques jours, un grand quotidien francophone algérien titrait à la Une : " Les Algériens croulent sous le stress ", et il donnait les résultats d’une enquête menée par le Centre de Recherche en Economie Appliquée pour le Développement (CREAD). Cette enquête révèle que la première cause du stress en Algérie est liée à la persistance du chômage et… au manque de transport. Il apparaît que la population du Nord du pays est plus affectée que celle du  Sud (64%¨contre 24%). ll ressort aussi que les femmes sont le plus touchées par ce stress "… parce qu’elles sont obligées de faire face à plusieurs choses à la maison et au travail…". Ce phénomène met le doigt sur un " mal vivre " qui touche l’ensemble de la population, dont un bon nombre de nos amis et de nos proches.

 Cela nous rejoint, nous aussi, en profondeur, au sein de notre existence chrétienne. Il en est parmi nous qui aimeraient bien eux aussi " gagner leur vie " par un travail salarié ou un service dûment rémunéré. D’autres encore souffrent de ne pas être employés dans les axes de leur compétence, de leurs aptitudes ou de leurs goûts. Parfois ils se sentent même " sous-employés " et peuvent être aussi atteints par ce " mal vivre " dont je parlais ci dessus.  D’autres au contraire, pleinement engagés dans telle ou telle forme de travail, de service ou de volontariat croulent sous le poids des activités et alors le stress peut les toucher eux aussi devant tant de sollicitations, d’aides à apporter, de détresses à soulager.

Au coeur même de nos engagements et/ou de nos désirs frustrés, nous sommes rattrapés par les maux qui sévissent dans la société environnante. Si nous voulons vraiment y être enracinés, pouvons-nous être exempts des maux qui la frappent ? Mais ces souffrances qui peuvent nous atteindre ne peuvent être une incitation à l’immobilisme ou à la résignation! Allons-nous baisser les bras ? Nous laisser gagner par ce stress qui mine tant d’existences, pétrifie la créativité et stérilise tant de potentialités ? Ce qui frappe le plus la société moderne, c’est la baisse  de solidarité, l’individualisme et le chacun pour soi.

           Dans un tel dilemme, comment partager travail et responsabilités ? Comment, à la lumière de l’Evangile, ouvrir des champs nouveaux pour que notre vocation au service puisse être plus féconde et dans la société et dans notre propre Eglise ?
 Nous voici engagés dans une nouvelle étape de notre vie ecclésiale. Comment allons-nous marquer cette nouvelle étape, et comment allons-nous accueillir ces " énergies nouvelles " qui viennent nous rejoindre, et qui parfois se sentent sous-employées ?


+ Claude, votre frère évêque.


Nouvelles… pour rester proches


Pèlerinage diocésain à Tam : La petite équipe de " récents arrivés dans le diocèse " est rentrée heureuse des " richesses spirituelles engrangées " au cours de ce temps fort, et ce, malgré toutes les " imprévus santé " et démêlés avec la gendarmerie rencontrés sur le trajet !

Rencontre Caritas à El Abiodh : La "session de  formation au macramé " qui a eu lieu du 20  au 25 Mars  a été l’occasion de rencontres fraternelles et de découvertes mutuelles très riches …..A quand la prochaine rencontre ?

Rencontre inter-secteur à Ghardaïa : les deux journées de travail (28 et 29 mars) animées par Miguel,  (Denys et Claude)…en présence de Jean Toussaint ont été fructueuses et ont permis  de bien préparer le travail de la prochaine Assemblée Diocésaine .

* Le groupe de préparation de la prochaine Assemblée (Anne Marie et Miguel de Ouargla , Marie-Christine et Emmanuel de Ghardaïa) s’est déjà mis au travail " d’arrache pied " . Bonne continuation !

Sœurs de la Charité Maternelle : Patience pour Sr Lutgarde ! Elle n’a toujours aucune nouvelle de son visa malgré toutes les démarches faites à Kinshasa et Alger. Sa consoeur de Blida, Sr Marie-Cécile, est venue avec une famille amie, rendre visite et encourager ses sœurs d’El Goléa

* Départ de Maëlys : Elle est partie comme prévu le 1er Avril pour passer en France les derniers mois de grossesse (naissance prévue début Juillet)

* En plus des deux jeunes sœurs (Apolline et Anastasie) déjà annoncées, la communauté des SMNDA de Ghardaïa va être renforcée,début Mai, par Sr Gloria Martinez .Soyez les bienvenues parmi nous !

Sr  Cristina, conseillère provinciale des maristes est actuellement en visite chez ses soeurs  à  Adrar. Avec elles elle va fêter Pâques à Beni Abbès.

* Le diocèse a reçu aussi la visite (mi Mars) de Mgr Bouvier, postulateur de la béatification  de Charles de Foucauld, en pèlerinage " sur les traces de Ch. de F " avec un groupe de Marseille.

* Bonne nouvelle ! La maison des PB (ndlr: travaux dits de "confort" pour cette honorable demeure ancestrale) au Ksar  à Ouargla  doit se terminer avant l’été.

Pâques et la célébration des Jours Saints vont être une occasion de rencontres au sein des communautés et paroisses du diocèse ( à El Meneea, Beni-Abbès et Tamanrasset).Que l’Esprit nous donne de faire grandir toujours plus entre nous l’unité et la communion !

* Calendrier de notre évêque :

Du 8 -23 /4 : Tamanrasset ; avec participation à la rencontre de la famille spirituelle de
Ch de Foucauld
Puis rencontre avec les différentes communautés du Sahara ... Retour à Ghardaïa vers le 17 in sha allah !


*  * *  * * *


http://amisdiocesesahara.free.fr/index.html