DIOCESE DE LAGHOUAT - GHARDAIA .
BILLET MENSUEL.
Janvier 2010




           
Bien chers amis,
  
 

« Le verbe s’est fait chair, et Il est resté parmi nous ».
Cette « phrase ressort »  je la prends  comme axe d’un Credo que je voudrais vous partager. Les fins et débuts d’années sont souvent le temps des bilans mais j’aimerais plutôt vous dire quelle est cette Foi qui m’attire vers le large, ne vous cachant pas que je passe moi aussi par des temps de doute et de perplexité face à un avenir incertain…

Je crois en Jésus, Verbe fait Chair. L’Homme Jésus représente le risque que Dieu a voulu prendre pour venir jusqu’à nous. Cette révélation ne permet pas aux seuls hommes de s’approprier son pouvoir  et je me demande si la relation unique de Jésus avec les femmes n’est pas marquée par cette origine corporelle purement « mariale ». Il ne portait en lui que les gênes de Marie et il ne tient son corps que d’un corps de femme !  Je me garderais cependant d’oublier Joseph et je dirais à son égard qu’il a été le premier être sur terre à qui Jésus a dit « Abba ! ». Je pense que si la relation entre Jésus et lui avait été ratée, Il n’aurait jamais pu dire « Quand vous priez, dites ‘Abba’, Père ! ».

Cette profession de foi ne peut aller sans la suite : «  Et Il est resté parmi nous ». A quoi bon la vie de Jésus sur notre terre s’il nous a maintenant quittés pour vivre une confortable existence céleste auprès de son Père ? Il est entré dans notre Chair humaine, et Il n’en est pas sorti ! Voilà qui donne sens à notre existence. Il est venu pour ne pas repartir. Après avoir connu notre vie, nos peines et nos joies, notre souffrance et notre mort, après avoir vaincu la mort elle-même, Il a cessé d’être visible. C’est tout. Nous laissant de multiples signes de Sa présence, comme des points de repère qu’il nous faut déchiffrer et discerner avec nos yeux souvent embrouillés.

    Je crois en la présence de Jésus dans son Eglise. Au-delà de toutes ses dentelles, de ses rites parfois compliqués et de toutes ses manifestations superficielles, au-delà de ses dérapages, Il est là. Et c’est lui, je le crois, qui discrètement reste dans la barque pour ne pas qu’elle chavire !  « Je crois en l’Eglise », nous le disons chacun et chacune dans notre credo avec le  « Je » irremplaçable. Cela veut dire que nous endossons personnellement cette profession, même si nous le disons à plusieurs. Je crois en Jésus-Christ présent dans son Eglise : cela engage toute ma vie, investit mes énergies, mes forces, et même parfois… m’empêche de dormir !
    Je crois en Jésus présent dans le pauvre. Pas tant dans celui que je choisis, que dans celui qui m’arrive, dans celui qui est mal vêtu, en prison, en migration, en détresse, dans celui qui a soif, dans celui qui a faim. Il est même plus que présent dans le pauvre. Le pauvre, c’est Lui. Dès lors, il me faut croire aussi dans le pauvre que je suis. J’oserais dire ce « pauvre type » à qui Il vient révéler toute sa grandeur d’enfant de Dieu! Les béatitudes sont ce chemin divin qui me permet de me glisser dans ce peuple des bienheureux et de former avec eux « la matière première » du Royaume de Dieu.
    Je crois en Jésus présent dans le lointain et le différent. Parce qu’Il est lui-même « Le Différent ». Je vois là le sens de « l’inter-culturalité » dans notre grande communauté humaine et dans nos communautés chrétiennes. Vivre ici dans un milieu humain et religieux marqué par la différence m’invite à être encore plus moi-même. Et c’est cela que j’ai de plus précieux à offrir à l’autre et à recevoir de lui : ma différence et la sienne.
    Enfin – mais la litanie n’est pas close- je crois Jésus présent dans l’Eucharistie.  Une Messe est toujours une « messe sur le monde », une messe sur nos vies,  sur cette humanité environnante, sur cette humanité que nous portons en nous. Dans le partage du Pain et du Vin… c’est encore Lui. Et nous devenons mystérieusement Chair de sa Chair, Corps de son Corps. Pour être pour ce monde une Eucharistie vivante. Ne soyons donc pas étonnés si ce monde nous mange. Cette Présence  nous rend responsables de ce que nous portons.
   
 Voilà ce que je crois et ce que j’aime partager avec vous. Mon OUI reste agrippé à cette fragile certitude, et je suis heureux de pouvoir humblement vous le dire. Humblement parce que je sens toute la distance entre ce que je professe et ce que je vis.
Je n’ai pas fait de bilan d’année. J’ai simplement voulu revenir au cœur de ma foi pour rejoindre la vôtre. Si j’ai un vœu à faire, je l’emprunterai à Mère Salomé, la fondatrice des Sœurs de Notre Dame d’Afrique. « Je vous souhaite Jésus » à chaque moment de cette année 2010, pour que vous soyez heureux et heureuses au moins autant et même plus que je puis l’être dans le service du Royaume qui nous est confié.


+ Claude, votre frère évêque.

Dernière minute :

Nous venons d’apprendre que Mgr Claude Rault - évêque du diocèse du Sahara, vient d’être nommé Chevalier de la Légion d’Honneur,


Nouvelles…. Pour rester proches

Nouvelles du Père Le Clerc : Il a dû partir assez précipitamment de Ghardaïa en raison de l’aggravation rapide de son état de santé. Il est actuellement à Paris, chez les Pères Blancs, rue Friant, bien entouré par ses frères. Toutes nos prières t’accompagnent René.

Miguel Larburu (PB Ouargla) et Sr Serena (Sr de l’Immacolata) ont eu un assez grave accident sur la route entre Hassi Messaoud et Touggourt. Ils venaient de célébrer Noël dans la paroisse de Hassi Messaoud……Plus de peur que de mal heureusement : leurs anges gardiens étaient sûrement là pour les protéger !

La communauté de Ouargla a vécu une très belle fête de Noël enrichie de la présence des étudiants venus d’Afrique Subsaharienne (ils sont douze cette année) résidant à Ouargla

A Ain Sefra, Sr Moira (FMM) est arrivée en Novembre pour donner un « coup de main » aux sœurs de la communauté pendant les périodes où Sr Anna étudie l’arabe dialectal à Ghardaïa. Merci à elle pour ce service et bonne adaptation à ce milieu tout nouveau pour elle.

Bonne nouvelle : Le noviciat des PSJ, prévu à Béni Abbes , va bientôt ouvrir ses portes puisque déjà deux futures novices ont obtenu leur visa. Puissent les prochains arriver bien vite !

Pte Sœur Jacqueline Françoise qui avait célébré son jubilé de 50 ans de profession  à Beni Abbès est décédée à Rome quelques jours avant Noël. Elle avait longtemps vécu dans l’Oranais puis à la fraternité générale qu’elle s’apprêtait à quitter au moment de son décès. Que Dieu l’accueille dans sa Paix.

Passages

       Marc Botzung , responsable des DCC pour l’Algérie, est venu visiter Béatrice Guillermin (à Tamanrasset) et Catherine Vincent (à Ghardaïa). Son passage au Sud a réveillé sa nostalgie de la Mauritanie qu’il connaît bien. Merci à lui pour le soutien apporté aux volontaires DCC !
    
  Les frères Maristes des communautés d’Oran et Mostaganem sont venus rendre visite à leurs sœurs d’Adrar. Au retour, ils ont fait un crochet par Ghardaïa où ils ont bien fêté l’arrivée de la nouvelle année avec toute la communauté de Ghardaïa.
     
Sr  Angèle Garde (nouvelle responsable des activités Caritas dans le diocèse de Constantine) est venue passer quelques jours pour découvrir le fonctionnement des activités Caritas dans notre diocèse……Belle occasion pour mieux nous connaître et réfléchir à des activités communes entre nos deux diocèses.
        Michel Guillaud (curé de la Paroisse de Batna) est venu faire sa retraite à Beni Abbès et en a profité pour passer dans les communautés d’Adrar et Timimoun qu’il connaît bien…..Bon séjour parmi nous, Michel. 

Calendrier de notre évêque Janvier 2010

4 : Bureau Caritas
...
15-16 : Récollection avec les prêtres du diocèse, animée par Mgr Paul Desfarges
25 : Rencontre des évêques d’Algérie
29 : Réunion de l’ADS
31-5/2 : Animation de la retraite des prêtres du diocèse de Créteil


La Revue Pax et Concordia, Revue commune aux quatre diocèses d’Algérie et que nous vous avions annoncée dans le précédent Billet va prochainement être envoyée à tous ceux et celles qui étaient abonnés à l’un des bulletins diocésains.

N’hésitez pas à vous abonner bien vite si elle vous plait ou si vous vous intéressez à la vie de l’Eglise d’Algérie !

***


Eucharistie à El Goléa, avec Mgr Michel Santier, évêque de Luçon,
à gauche, le Père René Le Clerc

 

Pour plus :

http://amisdiocesesahara.free.fr/index.html