DIOCESE DE LAGHOUAT - GHARDAIA .
BILLET MENSUEL.
MARS 2009



Jésus enseigne

"Quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite "

"Quand tu pries, retire-toi dans ta chambre"


 Bien chers amis,

On peut dire que ce mois de mars est littéralement « coincé » dans le Carême ! Peut-être y sommes-nous entrés comme dans un bain d’eau froide, avec quelques grains de cendre sur le front ? Par habitude ? Par conviction ? Il n’est jamais trop tard pour nous redonner de l’élan et du cœur ! Que faire de spécial pendant cette « quarantaine spirituelle » qui a perdu toute dimension sociale, hormis quelque « campagne » qui vient fort heureusement réveiller notre solidarité ? Comment y être inventif ? J’aime tout simplement revenir à l’évangile qui nous est offert chaque année le mercredi des cendres (Mt 6,1-18). Chacun d’entre nous peut le comprendre et surtout, il n’exige pas de prouesses extraordinaires et ascétiques qui risquent de nous triturer l’âme et le corps ! Jésus concentre ses propos sur les trois piliers de la loi et des coutumes de son temps : l’aumône, la prière et le jeûne. Quand je suis « en panne de carême », j’aime à y revenir, c’est si explicite et inspirant !

Il n’a pas dit : « Moi, je ne fais pas l’aumône, parce que je me fais toujours avoir ! »
Il a dit : « Quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite ». L’aumône, ne se réduit pas à une pièce de monnaie sortie furtivement de ma poche et glissée dans la main tendue. L’aumône touche ma relation à l’autre dans tout ce qu’elle a de gratuit, de discret, et de consistant aussi. L’aumône, c’est tout simplement le « bien-fait » qui n’attend pas de retour. Dans un monde où tout se paie, s’achète, se vend, se négocie, voilà un juste rappel à la gratuité : gratuité du temps donné, du service rendu, du sourire offert, de la parole qui fait du bien, du geste qui libère. La liste reste ouverte.

Il n’a pas dit : « La prière, à quoi ça sert : je prie et je ne suis pas exaucé ! »
Il a dit : « Quand tu pries, retire-toi dans ta chambre et ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là dans le secret ». La prière englobe ma relation à Dieu. Je Le reconnais comme mon Père dans l’intimité de ma chambre intérieure la plus reculée. Dieu n’est pas le « grand absent » : je le cherche trop au-dehors de moi, alors qu’au-dedans, c’est Lui qui me cherche. Derrière la porte que j’ouvre pour entrer, il m’attend. Cela doit être cela un bout du Ciel : une relation unique à ce Dieu qui se met en quête de moi. Dans ce jeu de cache-cache intime, suis-je prêt à me laisser trouver ?

Il n’a pas dit : « Moi, pendant le Carême, je ne mange jamais de viande le vendredi ».
Il a dit : « Quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage… » (Je ne ferai là aucune pub pour un parfum ou une savonnette !). Cette recommandation touche ma relation avec moi-même, ce « moi » dans toutes ses  dimensions : mon corps, mon esprit, mon intelligence, mon être tout entier, aimé et respecté.  Un sage disait : « jeûner, c’est se gêner ». Oui, se gêner pour l’autre qui a faim, peut-être, à l’autre bout du monde… ou devant ma porte. Si l’amour est inventif, il y a toujours moyen de l’être dans ce domaine. D’ailleurs les temps que l’on promet face à la crise économique vont m’amener à l’être. Non pas tant pour préserver ou encore augmenter mon avoir que pour m’inciter au partage. Dans ce domaine, imitons les pauvres qui sont souvent nos maîtres en la matière.
Le Carême est un grand croisement de la rencontre de l’autre, de mon Dieu et de moi-même, sans tapis, sans tambours ni trompettes, sans fioritures et sans dentelles. Sous le seul regard de ce Père qui voit dans le secret et qui me le rendra. Comment ? IL saura le faire.



+ Claude, votre frère évêque.


Nouvelles… pour rester proches

Nous étions quelques uns du diocèse lors de l’ordination du P. Paul Desfarges le 12.02.09.  Ce fût une très belle cérémonie et nous adressons au nouvel évêque de Constantine et d’Hippone nos pensées fraternelles et notre prière pour sa nouvelle mission. N’oublions pas que Paul a enseigné à Ghardaia dans le cadre de la coopération à la fin des années 60 !

L’assemblée Diocésaine 2009 (22 au 24 avril prochain) est lancée ! L’équipe de pilotage s’est réunie pour  définir les grandes lignes de notre rencontre à venir. Un « trio » (Anselme, Hélène et Eric) a été mis en place pour peaufiner les orientations prises lors de la réunion du bureau de préparation. Nous vous tiendrons informé des éventuels « coup de main » à nous apporter : merci d’avance !

Les Communautés de Touggourt, Ouargla et Ghardaïa viennent de vivre deux jours de rencontre Intersecteur afin de commencer à préparer l’Assemblée Diocésaine.  Ce fût une belle et riche rencontre où nous avons pu échanger sur nos dernières rencontres de secteurs ainsi que sur nos joies et difficultés dans l’apostolat.

Eric Perrodon revient d’une tournée d’une semaine dans les communautés d’Adrar, Béni Abbes et Timimoun. Il a pu ainsi répondre aux demandes informatiques diverses et découvrir les communautés de l’Ouest. N’hésitez pas à le solliciter en cas de besoin : eric.perrodon (at/arobase) ccdsghardaia.org

Le P. Ludo de Ouargla a du s’envoler pour la France rapidement cette semaine afin de subir des examens médicaux à l’hôpital St Joseph. Merci d’associer vos prières aux nôtres afin qu’il se rétablisse rapidement.

Petite sœur Monica Meriem (PSJ) est entrée de nouveau à l’hôpital le 10 mars pour une deuxième opération de la moelle épinière. Nous l’assurons de notre proximité fraternelle et priante. Elle vit cette épreuve avec un courage qui nous fortifie. Et nous lui souhaitons un bon rétablissement.

Marthe Lefèvre, de Tamanrasset est sous l’épée de Damoclès ! On lui a signifié un avis d’expulsion pour cause d’expiration de son récépissé de carte de séjour. Nous continuons de compter sur la compréhension des autorités locales pour que cette menace ne soit plus qu’un mauvais rêve !

Sr Carmen Sammut a pu  obtenir son visa. Elle pourra donc être présente lors de notre Assemblée Diocésaine. Nous mettons à l’étude les possibilités d’une ou deux sessions sur la Communication Non Violente dans le mois dont elle dispose.

Notre frère Davide Carraro des PIME poursuit avec le courage que nous lui savons son année d’études d’arabe au Caire. Il semble qu’il mettra à profit son temps d’été pour avancer encore dans ses études ! Pourra-t-il le faire sous le regard paisible du Sphinx ?

Le PF. Antoine, de Tamanrasset, est en Italie pour une session de « renouveau » pour un groupe de Petits Frères de Jésus et de l’Evangile. Dommage que ce groupe n’ait pu envisager comme prévu de faire ce temps « chez nous ». L’obtention des visas semblait trop aléatoire.

Nous attendions deux Sœurs de l’Immacolata, dont la Responsable Générale de Rome. Jusqu’ici, elles n’ont pu obtenir leur visa ! Des contacts ont été pris en « haut lieu » pour faciliter de telles visites. Espérons que les faits suivront les promesses.
Si tout va bien, elles devraient pouvoir venir durant la seconde quinzaine de ce mois de mars. In shâ Allah !

Le Pt. Fr. Bruno est venu refaire une petite apparition à El Abiodh avec toute la discrétion que nous lui connaissons. Il devrait repartir prochainement avec le Pt. Fr. Haroun, qui trouvera chez les Ptes Srs des Pauvres de Marseille un accueil et des conditions de soins plus appropriés. Nous remercions de tout cœur les Ptes Srs des Pauvres d’Oran de l’avoir accueilli avec tant de sollicitude. Et ces remerciements vont à toutes les personnes qui lui ont rendu visite pendant son séjour à Oran !


Deux Sœurs de la Charité Maternelle de Metz vont venir visiter la communauté d’El Meniaa. Elles  ont pu obtenir leur visa. Nous les remercions pour cette démarche fraternelle, qui va sûrement encourager nos Sœurs dans leur nouvelle « fondation ». Nous espérons dans un futur proche voir cette communauté renforcée par de nouvelles arrivées !


* * * *


Hoggar

l' église d' El Meniaa - El Goléa


Pour plus :

http://amisdiocesesahara.free.fr/index.html