DIOCESE DE LAGHOUAT - GHARDAIA .
BILLET MENSUEL.
Octobre 2010


image du Synode pour le Moyen-Orient

Bien chers amis,

          L'an dernier, se déroulait le Synode des Evêques pour l'Afrique. Depuis le 10 jusqu'au au 24 octobre se tient le premier Synode des Evêques pour le Moyen-Orient : un événement marquant pour l'Eglise Universelle, mais aussi pour nous tous, profondément atteints par tout ce qui se passe dans cette région du monde. La citation de l'Ecriture qui en donne l'esprit est celle-ci : «  La multitude de ceux qui étaient devenus croyants avait un seul coeur et une seule âme » (Ac 4, 32):Tout un programme, n'est-ce pas !
             
Notre Pape en avait défini les grands axes devant les évêques rassemblés à Chypre :                                
« L'Assemblée spéciale du Synode des Évêques va tenter d'approfondir les liens de communion entre les membres de vos Églises locales, ainsi que la communion de ces mêmes Églises entre elles et avec l'Église universelle. Cette Assemblée désire aussi vous encourager dans le témoignage de votre foi dans le Christ que vous rendez dans les pays où cette foi est née et a grandi. Il est également connu que certains d'entre vous endurent de grandes épreuves dues à la situation actuelle de la région. L'Assemblée spéciale est une opportunité pour les Chrétiens du reste du monde d'offrir un soutien spirituel et une solidarité à leurs frères et soeurs du Moyen-Orient…. Vous désirez vivre en paix et en harmonie avec vos voisins juifs et musulmans. Souvent, vous agissez en artisans de paix dans le difficile processus de conciliation. Vous méritez la reconnaissance pour le rôle inestimable que vous remplissez. C'est mon sérieux espoir que tous vos droits soient de plus en plus respectés, y compris le droit à la liberté de culte et à la liberté religieuse, et que vous ne souffriez plus jamais de discrimination d'aucune sorte. »   

            D'emblée nous sommes touchés par trois grands défis auxquels sont affrontées les Eglise d'Orient : celui de la communion à l'intérieur des communautés, mais aussi entre elles, celui du témoignage chrétien à donner au monde, et celui de la convivialité et du dialogue avec les membres des autres religions. Ces défis ne sont-ils pas les nôtres ?

            Pour ce qui est de la communion, sans regarder la paille dans l'oeil du voisin, nous avons encore beaucoup de chemin à faire pour la vivre à l’intérieur de notre propre Eglise. Il nous faut l'admettre bien humblement. C’est sans doute le plus grand des défis qui nous ayons à surmonter ! Que d'énergies à déployer encore pour nous rapprocher les uns des autres et vivre dans une plus grande communion ! Tout effort de compréhension, d'estime, de meilleure connaissance et de collaboration mutuelles, est un pas de plus vers l'avènement le Royaume de Dieu « pour que le monde croie… »
            Pour ce qui est du témoignage, le champ est si vaste, tellement démesuré au regard de notre force ! Nous continuons d'appeler des énergies nouvelles. Mais en même temps nous sommes dans l’émerveillement de voir comment le rayonnement de nos petites communautés dépasse si largement notre petit nombre ! Dieu est à l'oeuvre dans notre propre faiblesse !
            Enfin, si nous sommes mis à l'épreuve, c’est  surtout présentement devant l'attente interminable des fameux « visas » ! Je n’ose pas penser qu'il y ait derrière cette lenteur une sorte de dissuasion masquée de la part de certaines autorités… ! Ce ne serait pas le reflet de ce que la population nous manifeste. Je tiens à redire à ceux et celles qui sont dans l'attente un fraternel et émouvant merci. Notre communion déjà se manifeste dans cette attente commune. Nous semons dans les larmes, nous moissonnerons en chantant
A travers joies et épreuves, nous porterons un intérêt redoublé pour le Synode. Et nos efforts  communautaires et personnels sur le terrain seront une façon de vérifier cet intérêt.  


+ Claude, votre frère évêque.


Nouvelles… Pour rester proches

°C’est Mgr Bader, Archevêque d’Alger, qui représente l'Eglise d'Algérie au Synode pour les Eglises d’Orient. Cela nous rend plus attentifs encore à cet événement.

°Après de nombreuses et fructueuses démarches des Petits Frères de Jésus d’El Abiodh Sidi Chikh, le Ministère de la Culture devient le propriétaire de la maison, de la Chapelle et du jardin de leur lieu de fondation. Les clauses prévoient la préservation de leur petit cimetière et aussi d'une très belle petite « Koubba » dédiée à la Vierge Marie. Il est prévu que les Petits Frères de Jésus demeurent dans la partie des locaux qu’ils occupent actuellement.

°Le P. Jean Gaignard vient d’arriver à Ouargla, où il est nommé pour renforcer la communauté des SMA Pères Blancs. C'est un retour aux sources puisqu' il a été longtemps, dans sa belle jeunesse, directeur du Centre de Formation Professionnelle des Pères Blancs. Il y rencontrera sans doute un bon nombre d'anciens... parfois déjà à la retraite !

°Nous avons appris le décès de Sr Madeleine Saint-Maxent. Elle avait travaillé longtemps comme infirmière à l'hôpital de Laghouat. Son souvenir est resté bien vivant dans de nombreuses familles de cette ville.
   
° Après le départ de Sr Anna pour la Lybie (où elle a pu trouver un poste d'infirmière) Sr Agnès vient compléter le « trio » de nos Soeurs Franciscaines d'Ain Sefra. Bienvenue à elle pour cette nouvelle étape, et merci à sa Responsable pour sa sollicitude.
   
° Une autre arrivée vient  nous combler, celle de  Pte Sr Feli à El Abiodh. Cette Fraternité des Petites Soeurs de Jésus se trouve ainsi renforcée elle aussi par une « cadette » à qui  nous souhaitons la bienvenue !
   
° Nous avons appris avec une joie bien partagée la naissance du petit Louis chez Hélène et Marc Perrodon. Il sera baptisé par notre évêque à Sr Germain en Laye le samedi 20 novembre lors de son passage en France.
   
°A ce jour, nous sommes toujours dans l'attente des visas de quatre nouveaux collaborateurs et collaboratrices pour notre Diocèse. Deux jeunes SMA Pères Blancs n'ayant pu obtenir le leur ont été affectés dans un autre pays. Après de multiples interventions… c’est bien en Dieu seul qu'il nous faut mettre notre Confiance !

°Le Noviciat des Petites Soeurs de Jésus a pu enfin établir son « point fixe » à Béni Abbès, un lieu « source » pour une telle expérience. Nous sommes heureux d'accueillir ce petit groupe, sous la responsabilité de Pte Sr Henia qui n'est pas inconnue dans le Diocèse !

°Mille excuses pour le  retard de ce billet… Vous comprendrez que l'absence de secrétaire à l'évêché ne facilite pas les choses malgré le dévouement redoublé des membres du Conseil Diocésain !

* * *

Calendrier de notre évêque cet automne

Conseil épiscopal , visite des communautés, Bureaux  Pax et Concordia,  ADS, &
séjour au Rwanda, au Congo (visites à Goma, Bunia, Bukavu pour une retraite aux Soeurs Missionnaires Xavériennes.)

****

Prière pour le  Synode des Evêques du Moyen-Orient

À l'approche de l'Assemblée Spéciale pour le Moyen-Orient du Synode des Évêques, le site Internet www.abouna.org,(*) en collaboration avec l'ensemble des médias catholiques en Orient et dans le monde, a invité à intensifier la prière en vue du succès de cet événement historique, fondamental pour les chrétiens d'Orient et qui a lieu pour la première fois dans l'histoire de l'Église. Afin d'aider les fidèles à s'unir dans une prière commune, le Père Rifaat Badr, prêtre du Patriarcat de Jérusalem des Latins, rédacteur en chef d'Abouna.org, a rédigé la prière qui suit pour le succès des travaux synodaux tant durant la phase de préparation que pendant la phase de mise en oeuvre de ses recommandations et décisions. Cette prière s'inspire des Lignes directrices et du Document de travail que Sa Sainteté le Pape Benoît XVI a présenté à l'occasion de sa Visite Apostolique à Chypre en juin 2010 et qui est centré sur la vie de foi, de communion et de témoignage.

Père céleste,
qui aime la personne humaine, Créateur du ciel et de la terre,
Tu as voulu l'incarnation de Ton Fils Jésus Christ, notre Rédempteur et Sauveur,
afin qu'il naisse dans le cours du temps, en notre terre sainte,
de la Vierge Marie et par la puissance de l'Esprit Saint.

Le successeur de Saint Pierre, le Pape Benoît XVI a désiré
inviter Ton peuple, pasteurs et fidèles,
à un Synode spécial pour l'Église catholique au Moyen-Orient.
Marche avec nous Seigneur et bénis-nous,
Guide-nous dans ce voyage de foi,
Donne-nous la capacité d'apprécier les grands trésors que l'Orient a reçu de Toi,
De façon à ce qu'il devienne le carrefour des religions, le centre du dialogue entre les civilisations humaines.

Bon Pasteur,
Tu nous appelle à être Tes disciples ici et maintenant,
Fais de nous une Église qui soit consciente de son identité
Approfondis sa foi en Toi, qui es Maître et Seigneur
Vivifie la communion entre ses membres et entre les différentes Églises
Et témoigne de Ton Évangile et de Ta Résurrection en ses membres individuels et en ses institutions
au travers de nos églises, de notre société et du monde entier.

Prince de la Paix,
Notre terre est assoiffée de sécurité et de bien-être,
Répands Ta paix et Ta sécurité dans les coeurs et parmi les nations
Rends le dialogue fertile et la coopération fructueuse entre les fidèles des religions.

Seigneur de l'Espérance,
Conduis-nous au milieu des peines de notre temps présent,Afin que nous puissions vivre l'amour, approfondir la foi et lutter pour l'espérance
Par la force de l'Eucharistie, par l'intercession de notre mère Marie,
Laisse-nous élever toute la gloire au Père très aimant, au Fils notre Sauveur et à l'Esprit Consolateur

Maintenant et à jamais.
Amen

SYNODE POUR LE MOYEN-ORIENT
La communion, source du témoignage des chrétiens d'Orient

Lire dans l'hebdomadaire LA VIE

* * *

le 10 octobre 2010, le pape Benoît XVI préside la messe d'ouverture
du Synode des évêques du Moyen-Orient.

Pour plus :

http://amisdiocesesahara.free.fr/index.html